Le divorce est-il devenu moins cher ?

Aujourd’hui, un couple sur deux divorce par consentement mutuel. Par conséquent, l’État a décidé de réformer la procédure de ce dernier. Le premier objectif vise à faciliter et à accélérer les formalités. Le deuxième consiste à désengorger les tribunaux des affaires portant sur des cas qui ne présentent pas de litige particulier. La simplification de la procédure signifie-t-elle l’allègement de son coût financier ?

Une procédure conventionnelle

Tous les cas de séparation par consentement mutuel déposés depuis le 1er janvier 2017 n’ont plus besoin d’être traités par le juge aux affaires familiales (JAF). Une procédure simplifiée est désormais prévue. Il suffit que chacune des parties, accompagnées de son propre avocat, signe une convention de séparation et qu’ils la valident auprès d’un notaire. C’est une économie d’argent réalisée par les personnes par rapport au fait que la procédure soit allégée, mais également concernant le prix de l’enregistrement de l’acte notarié.

La fixation des rapports financiers

Lorsque l’on décide de ne pas choisir la garde alternée des enfants, il est nécessaire de fixer une pension alimentaire qui reviendra à celui qui en a la charge effective. De même, si la situation économique de l’un des époux est manifestement disproportionnée par rapport à l’autre, il faudra également définir la prestation compensatoire. Aujourd’hui, les cabinets d’avocats permettent de calculer en ligne le montant de la pension alimentaire et de la prestation compensatoire, sans passer par un rendez-vous.

Des réponses en ligne

Les avocats permettent désormais aux justiciables de répondre à des questions simples en ligne pour éviter le temps d’attente d’un premier rendez-vous. Ils proposent également de mettre en relation les personnes avec le professionnel le plus approprié pour aborder leurs problèmes juridiques. Il est ainsi possible d’obtenir gratuitement des conseils rapides et précis dans les domaines de droit concernés et d’appréhender plus sereinement le rendez-vous avec le spécialiste.

Une économie sur les honoraires

Les tarifs des spécialistes peuvent être obtenus facilement. Il suffit généralement de formuler une demande de devis sur Internet et de trouver celui qui conviendra à votre budget. Cette étape est plus facile lorsque l’on s’inscrit sur une plateforme d’avocats en ligne. Il est également intéressant de savoir si l’on bénéficie de l’aide juridictionnelle gratuite. Pour cela, il faut justifier d’un certain montant de revenus maximum et faire une demande auprès des institutions compétentes. Dans ce cas, les frais d’honoraires d’avocat seront soit intégralement pris en charge, soit partiellement. Cela permet à des personnes qui ont de faibles revenus d’avoir accès à la procédure de divorce notamment.

Article Précédent

Expérience utilisateur : Développement d'application mobile

Article Suivant

Arche publicitaire, un incontournable lors des événements sportifs

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *