Que savez-vous sur votre hébergeur internet ?

Au même titre que celui de la solution d’hébergement internet à adopter, le choix de l’hébergeur occupe une importance capitale au moment de la création d’un site. Un mauvais choix d’hébergeur web entraînera l’inaccessibilité récurrente de votre site. Cela ne sera pas sans conséquence sur votre activité e-commerce. Selon vos besoins et priorités certes, mais surtout en vue de faire prospérer votre e-business, vous devez tenir compte d’un certain nombre de critères pour bien choisir votre hébergeur internet.

Comment choisir un bon hébergeur web ?

1 – Vérifier la qualité des supports techniques et s’assurer de leur accessibilité

La fiabilité et le niveau de services offerts sont quantifiables en fonction de la qualité des supports techniques et de la disponibilité des ressources matérielles. La qualité des infrastructures est garante de la parfaite accessibilité de votre site et aussi du niveau de service qui en découle.

2- S’assurer de la disponibilité et permanence du service

Votre hébergeur internet est censé faire le nécessaire pour que votre site soit accessible 24h/24h et 7j/7j. Si tel n’est pas le cas, changez de prestataire.

3 -Toujours se méfier des offres aux tarifs alléchants

Si un grand nombre d’entreprises optent pour des hébergeurs web certifiés, quoique coûteux, c’est qu’il y a de bonnes raisons : accessibilité permanente du site, réduction significative de temps d’attente, gain de performance et de productivité optimale.

4 – Bien vérifier l’existence des coûts cachés

Certains hébergeurs n’hésiteront pas à inclure des coûts cachés dans leurs formules de packs d’hébergement pas cher. Le fait de disposer d’un espace de stockage et d’une bande passante plus que suffisants ne permet pas toujours d’obtenir les résultats voulus en termes de puissance. Les caractéristiques de puissance ne sont pas indiquées à l’avance et font souvent l’objet d’une autre tarification.

5 – S’abstenir en cas de restrictions non explicites

Pour éviter de mauvaises surprises, vous devez demander à votre hébergeur la limite de sa taille de bases de données et des capacités de stockage. Méfiez-vous aussi en cas d’une éventuelle existence de seuil quotidien de consommation de bande passante.

6 – Toujours demander un devis détaillé et précis

Il est primordial de clarifier les prix avant de conclure un contrat d’hébergement internet (le coût d’excès d’espace et de largeur de bande passante, le coût de rehaussement de compte, l’existence de frais supplémentaires rattachés à l’administration de serveur et supports clients, etc.).

7 – Ne jamais considérer le contrat comme une simple formalité

Tant que tous les termes ne sont pas mis au clair avec votre hébergeur, personne ne peut vous contraindre à signer. Dans le doute, vous pouvez toujours vous abstenir et chercher ailleurs.

Article Précédent

Voix off pro, tout savoir sur ce métier !

Article Suivant

Un team building au Maroc pour renforcer l’esprit d’équipe grâce au jeu !

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *